Archives par mot-clé : clichés

Colloque international : La banlieue loin des clichés : Nouvelles Voix, Images and Identités émergeant à la périphérie des villes françaises

Voici le programme du colloque auquel je participerai avec une communication di titre : « Le collectif littéraire « Qui fait la France ? » : nouvelles voix d’engagement »Banlieue Project Conference poster

 

3-4 April 2014, Oxford Brookes University

Conference Programme

Thursday 3rd April 2014

9.00 – 9.15 Welcome by Juliet Carpenter and Christina Horvath (Banlieue Network)

9.15 – 10.15Keynote by Professor Edward Welch(University of Aberdeen)Apprehending the banlieueLes Passagers du Roissy-Express and the politics of spatial enquiry

 

10.15 – 10.40       Tea and coffee in the Dining Room

 

10.40 – 12.30Session 1. Music Room   Chair: Isabelle GalichonCommunautés, Voix, Participation /Communities, Voices, Participation
Barbara Morovich(ENSAS-Strasbourg)Participation, négociation et réception : quartiers populaires et projets dans l’espace public
Juliet Carpenter(Oxford Brookes – ENS Lyon)Listening for ‘unheard voices’?Giving a voice to the banlieues through community participation in urban regeneration
Beth Epstein(NYU Paris)In Defense of «Social Mixing»: Cosmopolitan Hope from Below
Bruno Levasseur (Roehampton University)Décentrer l’étude des représentations des banlieues au 21è siècle: vers une approche ordinaire des productions culturelles suburbaines 

 

12.30– 13.50       Lunch at the Brookes Restaurant

14.00–15.30 Session 2. Music RoomChair: Anaïs MarshallApproches comparatives et holistiquesComparative and holistic approaches 14.00–15.30 Session 3. Green RoomChair: Beth EpsteinVoix cinématographiquesCinematographic voices
Alex B. Schafran(University of Leeds)Representing the Banlieue: Adventures in a massive territory  Aline Caillet(Université Paris I)Chemins de traverse
Paul Kirkness(University Of Edinburgh)The right to the cité: Displaying place attachment in two French housing estates Joe Bender(Harvard University )En direct avec les immigrés: Self-Representation and Intervention in the Films of the MohamedCollective
Daniel Laforest(University of Alberta)Narrating Digital Urbanism project  

 

15.30– 16.00       Tea and coffee in the Dining Room

Session 4. Music Room Chair: Edward WelchÉcrire contre ou avec les clichés / Writing against or with clichés
Elise Bouhet(Trinity College, SUNY, Albany)Reconstruire les banlieues. Déconstruire les clichés
Christina Horvath(Oxford Brookes)Les lieux-clichés dans l’espace romanesque de la banlieue
Mourad Khelil /Skander Kali(Université Paris IV-Paris Sorbonne)De l’utilité des clichés pour raconter la banlieue

 

18.00-20.00         Glass Tank Gallery, Oxford Brookes

Private view of the exhibition ‘Voices and Images from the Banlieue’

Book Launch event with writers Mamadou Mahmoud N’Dongo and Skander Kali

Refreshments / Vin d’honneur

Friday 4th April 2014

 

9.30 – 10.30 keynote by Mohamed Mechmache(ACLEFEU) +1“La démocratie ne se fera plus sans nous » : la participation des habitants dans la politique de la ville

10.30 – 10.50       Tea and coffee in the Dining Room

10.50 – 12.20Session 5. Music roomChair: Christina HorvathVoix collectives-voix individuellesCollective-Individual voices 10.50 – 12.20Session 6. Green roomChair: Barbara MorovichMedia et stigmatisationStigmatisation and media
Isabelle Galichon(Université Bordeaux III)« Restaurer la voix »Le récit de soi comme résistance éthique face à l’invisibilité politique  Mehdi Derfoufi(Université de Lyon I)De Zidane le « grand-frère » à la trahison nationale:Les constructions médiatiques des garçons des banlieues
Serena Cello(Universités de Gênes et François Rabelais de Tours)Le collectif littéraire « Qui fait la France ? » : nouvelles voix d’engagement   Dorothée Bertenhoff(Philips-Universität Marburg)A l’encontre de l’opinion véhiculée par les médias : une perspective de l’intérieur – La littérature (issue) des banlieues  
Chikako Mori(Hitotsubashi University Tokyo)Les banlieues, un espace sans écriture ? Place de l’écriture dans les « pratiques culturelles de banlieue » Yannick Hascoet(Université de Lyon, UMR5600)La mise en valeur d’un espace stigmatisé. Le rôle des artistes et de touristes « hors des sentiers battus » dans la légitimation des quartiers Nord de Marseille

 

12.30–13.50        Lunch at the Brookes Restaurant

14.00- 15.30 Session 7. Music Room Chair: Chikako MoriEntre littérature et musiqueBetween literature and music
Sarra Khaled(Universités de Valenciennes et du Hainaut-Cambresis / de la Manouba- Tunis)Grand Corps Malade: la voix poétique de la banlieue
Bettina Ghio (Université Paris 3)La représentation de la banlieue dans le rap français : vérité du réel ou perspective littéraire ?
Helena Zubcekova(Université Masaryk, Brno,)Lexique identitaire homophonique dans le rap français.Analyse qualitative des chansons de Diam’s, MC Solaar et Rohff.

 

15.30– 15.50       Tea and coffee in the Dining Room

15.50- 17.00Session 10.Music RoomChair: Juliet CarpenterBanlieues: sites of diversity / Banlieues: sites de diversité
Anaïs Marshall, Laure Cormier(Université Paris13-Nord)Natures en banlieues : vecteurs d’appropriation de territoire ?
Dominique Lanni(University of Malta)« J’ai de mes ancêtres gaulois… » ou les voix de la banlieue à l’épreuve de l’héritage littéraire national
Anaïs Stampfli (Université Grenoble III)La banlieue d’après la plume guadeloupéenne de Frankito : humour, poésie et vitalité…

 

17.00-17.30         Closing remarks / Clôture

 

 

 

 

 

Colloque « La banlieue loin des clichés : Nouvelles Voix, Images and Identités émergeant à la périphérie des villes françaises »

Colloque Interdisciplinaire organisé par Banlieue Network

Oxford Brookes University, 3-4-5 Avril 2014

Banlieue Network, est un réseau international de recherche subventionné par l’AHRC (Arts and Humanities Research Council) qui travaille sur les quartiers défavorisés en France. L’objectif du réseau est de favoriser le rapprochement et la collaboration des chercheurs internationaux venant de disciplines différentes avec des spécialistes des territoires urbains, des artistes, des associations de résidents, des activistes et des élus pour susciter des débats et des échanges de savoir ainsi que des partages d’expertise et de bonne pratique.

Voici le lien du colloque: Banlieue Network

Colloque: Communautés à la périphérie: perceptions et représentations des banlieues françaises

P1040865

Colloque interdisciplinaire organisé par

Banlieue Network

Institut Français, Londres,

4-5 avril 2013

Colloque (voir programme) visant à explorer les représentations des banlieues défavorisées dans différents types de discours publics à travers des perspectives multi-et interdisciplinaires. Il s’agit d’une approche novatrice des problèmes contemporains attachés aux banlieues en associant les recherches théoriques et pratiques afin de proposer de nouveaux aperçus sur les mécanismes d’exclusion sociale et de ségrégation spatiale. Les contributions questionnaient et problématisaient les perceptions et représentations externes de la banlieue, entre autres dans le contexte de champs de recherche suivants:P1040741

Études françaises
Études urbaines
Études postcoloniales
Architecture
Cinéma
Histoire
Littérature
Sciences de l’information
Géographie
Sociologie
Urbanisme

Ma communication du titre: Le regard du dehors, le cas de la littérature « de banlieue » portait sur mon corpus choisi de treize romans publiés en 2006, à travers lequel je me suis interrogée sur un thème central qui concerne les caractéristiques d’un certain regard provenant de l’extérieur, riche d’images négatives ou bien stéréotypées et prévenues, que les « autres », en particulier les autorités policières avec leur comportement provocateur, ainsi que les institutions et les médias portent sur les jeunes protagonistes banlieusards.

Le but de cette étude a  été celle de focaliser l’attention sur la portée et l’ampleur des préjugés, aussi bien que sur les conséquences qu’ils engendrent dans l’esprit des personnages. À travers leur regard, on peut constater qu’à coté des réponses violentes et des critiques sociales dues à un fort sentiment d’exclusion, de séparation du reste de la société française, on perçoit pourtant une volonté de « révolte positive »  et pacifique. Dans plusieurs textes, les protagonistes revendiquent leur appartenance territoriale, en mettant en lumière ses cotés positifs et de réussite, dont les rapports de sociabilité et en employant tous les procédés possibles pour que cette image puisse changer.