Voyage en périphérie/Cyrus Cornut 1

Cité Champagne, Argenteuil 2010. Cyrus Cornut
Cité Champagne, Argenteuil 2010.Cyrus Cornut 

 

 

Le photographe Cyrus Cornut nous amène avec lui dans son « Voyage en péripherie »  à travers son exposition photographique qui a eu lieu en Avril 2012 voici le lien

Présentation du travail de l’auteur :

Dans le cadre du projet F14 qui unit 14 photographes de la sélection Arles 2006, portant sur la France et son territoire, et en réponse amicale au travail de Raymond Depardon sur la France en 20×25, Cyrus Cornut présente «Voyage en Périphérie» : « L’important n’est pas la destination, mais la déambulation », suivant le mot de Stevenson. La photographie est pour moi une condition mentale. J’y suis arrivé par le voyage. Inversement, la nature fixe de l’image a le pouvoir de transporter son spectateur. Dans la  riche diversité des paysages français, les banlieues restent  des territoires d’« antivoyages ». Construites dans la hâte et dans une histoire courte, elles sont loin de véhiculer l’image consensuelle d’une France romantique. Elles sont souvent des dortoirs plutôt que des sites touristiques, des zones d’activités plutôt que des quartiers historiques. Les formes urbaines adoptées épousent la grande échelle. Les principes de la ville classique ont été inversés. Le bâti n’est plus la résultante du dessin de l’espace public, il ne s’insère plus dans un tissu. Émergent alors des volumes platoniciens inspirés des préceptes de la charte d’Athènes où l’espace public devient lâche et résiduel. Le plan urbain s’adapte aux véhicules motorisés et le piéton n’a plus de raison d’être. Si le territoire a ses centres géographiques, économiques, politiques ou culturels, les banlieues en sont le centre névralgique. Fragiles comme toutes entités ayant grandi trop vite, elles nourrissent nos fantasmes et cristallisent bon nombre de questions de l’époque actuelle. « Voyage en périphérie » est une extraspection. C’est l’histoire d’un voyage physique dans les banlieues de « ma ville » qui me semblaient hier plus lointaines que quelques grandes métropoles du monde. Cyrus Cornut – http://www.cyruscornut.com/

Voir la suite: Voyage en périphérie/Cyrus Cornut 2 – Interview avec l’auteur


Serena Cello

Docteur en Lingues, Cultures et Tic (Université de Gênes) et docteur en Lettres Modernes/ spécialité littérature française (Université François Rabelais de Tours)

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *